Follow by Email

lundi 25 avril 2016

Les petits chemins de Plougastel sont pleins de surprises.
J'y ai rencontré récemment quelqu'un avec qui je suis resté parler assez longuement. C'est un amateur d'art graphique. Nous sommes arrivés à évoquer les techniques du « monotype ». Il avait eu l'occasion d'expérimenter. Pour ma part, j'utilise ce(s) procédé(s) depuis environ 50 ans. J'ai eu le plaisir d'y consacrer un ouvrage, tirage limité! 5 exemplaires. La reliure est personnelle. J'ai utilisé un « monotype raisonné » pour créer les pages de garde. Ce que j'appelle « monotype raisonné », c'est un monotype retravaillé que je peux reproduire plusieurs fois à l'identique. Il devient un « polyptyque ».

 Format 22x30 cm. Impression en taille d'épargne, argent sur fond noir.


A l'intérieur de chacun de 5 exemplaires figure un véritable monotype. Impression possible une seule fois. Dans le cas présent celui-ci a été plié en deux.



 Ces monotypes font partie d'une série qui reste dans l'atelier. Format "Raisin", 50 x 65 cm.


En général je retouche, je modifie ces monotypes, j'y rajoute d'autres images, croquis et pour finir le monotype se fond dans l’ensemble sans qu'il soit possible d'en retrouver le début ou la fin.

 "Entrez sans frapper". Sans doute l'une des plus anciennes gravures à base de monotype. Eau-forte et aquatinte. Format 18 x 24 cm. 1980.



 "Monotype raisonné". 1993. Format A4.


"Racines et pierres mêlées" Monotype et manière noire. (Escalier en double colimaçon). 1988. Format 18 x 24 cm.

1 commentaire:

  1. superbes ! ou les as-tu affichées ? J'aimerai bien un cours !!! Nat

    RépondreSupprimer