mardi 27 avril 2021

 

Manière noire pour étudiants fauchés.


1°essai. « ça vaut pas un radis »

Berçage de la plaque avec plusieurs lames de hachoirs en parallèle.

2° essai. « ça vaut pas un clou »

Berçage avec fer de hache bien décapé et affuté.


Autres photos:

Fer de hache, hachoirs en parallèle, hachoir simple, manche de berceau (acier) creux, pouvant recevoir un autre cylindre d'acier de longueur voulue et donc de poids voulu. La lame de berceau ne figure pas sur l'outil pour l'instant.


D'autres solutions sont à l'essai.

 




lundi 2 novembre 2020

 Après bien des recherches et autres essais, enfin du résultat. Il aura fallu patienter plusieurs mois, et même plusieurs années, mais ça le valait bien. Un grand merci à Gildas!



Avant "la demoiselle", la "Ptérigote polymétabole"


Mais pour y arriver quelques étapes.

3 plaques en taille d'épargne.


Petite vue de l'atelier (désolé pour le torticolis!)

Quelques variantes de la "Ptérigote génération 1"


et le dernier projet, "Ptérigote polymétabole génération 2"




vendredi 1 mars 2019







« Route 66 », oui, et plus facilement chemin de campagne. Et toujours l'envie d'aller voir ce qu'il y a de l'autre côté du talus, dans les broussailles qui bordent le sentier. C'est ce qui a provoqué ces sorties de route ou « accidents graphiques ». Le premier date de 1969 ou 70. Pas vraiment un accident, mais une belle surprise. Gouache en monotype avec retouches.







Le second, bien plus tard, s'est passé sur cuivre. Petit format. Je ne sais pas pourquoi, mais il a capté mon attention et je l'ai conservé précieusement. Années 2000.







Pas de hasard, le troisième résume un peu cette attirance pour les matières en liberté. Comme les sirènes captent l'attention des navigateurs, celle-ci s'est imposée dans mon bac d'acide. 2010. Les sirènes comme les serpents se faufilent partout. Dans l'eau, les herbes, les arbres.







Et parfois je me dis qu'il serait intéressant d'organiser ce chaos.
De hasards en accidents, la « Route 66 » change de direction pour arriver dans des pays inconnus ou je vais encore trouver de nouveaux talus à franchir, grottes à explorer, broussailles à pénétrer.




 Je vous souhaite aussi une bonne route!








jeudi 18 octobre 2018

Après St Caradec.

Quelques unes des gravures exposées. Sujet: Les histoires méconnues de la Presqu'île de Plougastel.
Taille d'épargne.

1° histoire, rivière de Pont Calleg. (Format de la matrice: 100cm X 100cm)


"Gékatt" qui glougloute. Ft 18cm x 24.

 2° histoire, de Kerziou Kernié à Porz Meur.

La casemate. (40cm x 28)


Dans la casemate. (14cm x 17)
 Porz Meur. (17cm x 28)
 3° histoire à St Jean. (20cm x 25)


1942. 31 Janvier. Crash d'un bombardier bi moteur HP Hampden. (21cm x 28)


4° histoire. Quelque part sur l'estran. Les arbres retiennent encore les talus. (50cm x 100)


5°. Le talus est tombé. Les arbres ont les racines plus haut que le feuillage. L'histoire véritable d'Orphée et Eurydice à Porz Gwenn. (54cm x 72).


6°. Triste histoire de deux arbres près du cimetière de Kéroumen. (36cm x 100)


Pas d'histoire. Rien que des souvenirs agréables. (37cm x 50).


 En parallèle à ces gravures, les histoires.


mardi 16 octobre 2018

Machine à remonter le temps (dans mes cartons). 1998. Il y a 20 ans! série de 5 plaques zinc. Eaux-fortes, environ 9cm x 18cm. Mer d'Iroise, coup de vent, coucher de soleil.




Et les deux dernières dont je vous laisse trouver la particularité!




lundi 13 août 2018

Autre gravure estivale. En taille d'épargne. Environ 16cm X 27cm. Souvenir de matinées dans le Lubéron, pays Dignois.



mardi 31 juillet 2018

"Frelon breton".
Gravure d'été. Taille d'épargne, environ 14 X 18cm. Suite au post sur FB en Juin à propos des frelons asiatiques, européens, bretons et plougastellen.



 Un essaim dans mon atelier!