Follow by Email

jeudi 28 janvier 2016

      Un ami me disait récemment, avec une certaine réserve, comme une gène... moi j'aime regarder l'eau qui coule. Je peux rester comme cela bon nombre de minutes, d'heures. Il m'arrive de prélever les écrevisses en amont de l'endroit où se trouvent les pêcheurs et de les relâcher plus bas.

(...)

                                                                 30 X 61 cm
                                                          27 X 39 cm

                                              38 X 42 cm




Série de six gravures en taille d'épargne, titre: "Chortens", prévision de tirage à 10 ou 15 exemplaires.

(...)

    Pour répondre à cet ami, j'avoue qu'il m'arrive de regarder la marche des cailloux, c'est plus calme que l'eau. Ils se déplacent sans moi. Je n'ai pas leur rythme. La réponse serait peut-être liée à la notion de temps. Nous sommes comme une fourmilière qui vient de se faire éparpiller. Nous sommes comme ces insectes qui s'agitent dans tous les sens avec une tâche à remplir. Nous ne voyons pas "Ce" qui nous observe et qui ne bouge pas, du moins pas à notre vitesse.

Prenons le temps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire