Follow by Email

mardi 21 février 2017

Diabolique, démoniaque, la hantise de tous les marins, elle est aussi symbole de charme, de fertilité à cause de son environnement aquatique. Elle vit aussi bien dans les récifs que dans les marais. Elle peut avoir une queue de poisson ou de serpent. Elle peut être associée à une sphère que certains considèrent comme la «Pomme de la tentation», d'autres pensent qu'il s'agit de la représentation du monde qu'elle tient dans le creux de la main.

La Sirène s'est installée dans mes croquis en 1976.

Plus tard, pour la première gravure, la seule, je me suis inspiré de la «Mari-Morgane» du porche de Brasparts. Aquatinte grattée sur fond de monotypes. Deux plaques couleurs. Format 6 x 9 cm. 1985.

(En fin de page voir aussi "articles plus anciens" pour la suite des sirènes)
(Blog: berthelemegraveur.blogspot.com)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire